Facilitation graphique

Cartes mentales ou sketchnotes pour l'enseignement ?

28 février 2020
Cartes mentales ou sketchnotes pour l'enseignement ?

Ce sont des reéflexions d'enseignants qui ont été àl’origine de ce travail de recherche. Notamment, Catherine Jammet, enseignante en sciences économiques et sociales dans l’enseignement secondaire, qui sentait que le recours au visuel serait déterminant pour faciliter l’apprentissage de ses élèves ; en particulier, pour leur donner une vision synthétique d’un chapitre ou bien leur faire comprendre les liens existant entre différentes notions économiques.

La carte mentale ou carte heuristique ou mindmap en anglais est un modèle de représentation schématique créé en 1970 le psychologue et mathématicien anglais Tony Buzan. Elle comprend un centre où se trouve inscrit un thème général ou une idée sous la forme d'un mot-clé et des branches partant de ce centre qui portent des notions en relation avec ce premier mot. chaque branche peut à son tour se ramifier en branches plus petites. Les mots du centre et des branches peuvent être accompagnés d'illustrations.

Censé mimer le fonctionnement des neurones, ce modèle de représentation, bien connu maintenant dans l'enseignement a pourtant ses limites.

Car, s'il permet un début de visualisation des idées (sous la forme du schéma et de l'identification des notions clés en lien avec une notion globale) et rend les élèves actifs dans leur apprentissage (ils réalisent la carte), ce modèle est néanmoins limité dans ses capacités figuratives. Il ne permet par exemple pas de représenter des hiérarchies de natures multiples ni des imbrications, ni des relations transversales.


En effet, à l'instar des manuels scolaires qui utilisent parfois des schémas avec des flèches de type CAUSE –> CONSEQUENCE pour les appliquer à tous les sujets, la carte mentale échoue dans son application sans discernement à la figuration de toutes les notions. Ces deux types de modèles (cartes mentales et schémas cause - conséquence) ne sont plus appropriés dès lors que les flèches se multiplient, qu'il s'agit de figurer des relations transversales ou de qualifier la nature des liens entre une notion et une autre.

Collaboration autour de la création de schémas visuels

Dans le contexte de son enseignement, Catherine Jammet avait essayé de produire des cartes mentales en appui de ses cours d'économie mais elle les trouvait trop peu explicites pour les raisons expliquées ci-dessus.

En 2018, Axelmage commence une collaboration avec cette enseignante en utilisant la facilitation graphique plutôt que les cartes mentales pour réaliser des synthèses visuelles de notions d'économie. Depuis, cette collaboration se poursuit et a donné lieu à une vingtaine de représentations, adaptées à l’enseignement de l’économie en terminale pour la filière générale.

Apport du sketchnoting et de la facilitation graphique à la réalisation de schémas de synthèse

Le sketchnoting utilise plusieurs types d'outils pour réaliser des visuels de synthèse :

D'une part du vocabulaire visuel (7 familles) : écritures et chiffres, dessins, lignes et flèches, tous types d'encadrements, puces de textes, couleurs, ombres. Celui-ci permet de distinguer les contenus (écrits ou dessinés) des relations entre les contenus (utilisant des encadrements, des lignes, des flèches, des puces) et des mises en relief du contenu (couleur et ombres.)

D'autre part des modèles structurants tirés des travaux de David Sibbet, un des fondateurs de la facilitation graphique : posters, listes, regroupement en pôles et leurs variantes (intersections d'ensembles, inclusion d'ensembles...), tableaux, diagrammes (on retrouve la carte mentale qui est un exemple de diagramme au côté de nombreux autres : diagramme en arête de poisson, diagrammes circulaires, pyramidaux, dessin de processus, etc.), métaphores et symboles (mandalas, bateau, iceberg, etc...).

Chaque modèle a son intérêt en matière de capacité à transposer visuellement de l'information. Par exemple, les diagrammes de type dessins de processus sont très utiles pour figurer un enchainement temporel de tâches, la métaphore de l'iceberg sera appropriée pour figurer un sujet composé d'éléments bien connus et d'éléments cachés, une matrice à 2 axes sera utile pour disposer des informations selon 2 critères, etc..

L'utilisation combinée du vocabulaire visuel et des modèles permet une expression beaucoup plus précise et riche des contenus représentés que les seules cartes mentales.

Processus de collaboration autour de la création de visuels pour l'enseignement


La collaboration entre Axelmage et Catherine Jammet a suivi le processus de travail ci-après : les contenus sont schématisés une première fois par l’enseignante. Puis, il sont repris par Axelmage, qui par ailleurs s’imprègne des sujets et des recommandations des programmes pour le fond et utilise dans la forme les principes et le vocabulaire du sketchnoting pour les mettre en image.

Les visuels de synthèse ainsi réalisés sont ensuite testés sur les élèves, qui, suivant les personnes et les années, les utilisent de manière plus ou moins régulière dans leurs apprentissages.

Pour ce qui est des différentes manières d'utiliser des schémas et autres visuels de synthèse dans l'enseignement, je vous renvoie à l’article « usage pédagogique des visuels et autres schémas » qui présente plusieurs modalités d’utilisation.

Mise à disposition des schémas réalisés en sketchnoting

Les cartes ci-dessous peuvent être téléchargées.

Elles sont à disposition des enseignants ou étudiants qui le souhaitent, à condition d’en citer la source.


Elles portent dans sur les notions de : croissance, chômage, structure sociale, justice sociale, libre échange / protectionnisme ... Gardez en tête qu’elles sont conçues pour un cours d’économie en terminale (en 2020). Elles peuvent donc ne pas figurer des notions plus complexes ni s’adapter à toutes les évolutions de programme.

Les commentaires sur leur pertinence et / ou sur des modifications suggérées sont les bienvenus. Pour cela vous pouvez écrire à Axelmage.

illustration facilitation graphique structure sociale
illustration facilitation graphique théories structure sociale
illustration facilitation graphique protectionnisme
illustration facilitation graphique libre echange
illustration facilitation graphique action pouvoirs publics
illustration facilitation graphique justice sociales modes actions

illustration économie terminale chomage
illustration facilitation graphique lutte chomage
illustration facilitation graphique croissance destructrice
illustration facilitation graphique democratisation

illustration facilitation graphique classes sociales


 

Nos derniers articles

Découvrez notre blog