Visuel visioning
null

Facilitation graphique au service du bigdata

DES EXEMPLES DE DATAVISUALISATION

Utiliser des représentations graphiques pour faciliter la compréhension de données complexes n’est pas nouveau. Dès le 19 ème siècle (1869) M. Minard utilisait, pour décrire la campagne de Russie de Napoléon en 1812 une carte améliorée qui combine la trajectoire de l’armée à l’aller et au retour (de 2 couleurs différentes) avec les villes ou lieux importants, la taille de l’armée en nombre d’hommes se mesure à l’épaisseur du trait et la température pendant la retraite de l’armée est représentée en bas du graphique. On comprend en voyant cette carte l’influence des différents facteurs sur la progression de l’armée et sa retraite.

Bigdata datavisualisation axelmage

DES EXEMPLES DE DATAVISUALISATION

MODELISATION GRAPHIQUE DU CONTENU DE SEMINAIRES VISION POUR LA VISION PARTAGEE DE 25000 COLLABORATEURS D’UNE ENTREPRISE DE DISTRIBUTION 

Mind map

Une entreprise de distribution française a décidé de faire travailler l’ensemble de ses collaborateurs sur la définition de la vision à 10 ans de l’entreprise.

La problématique venait de la quantité d’informations à collecter et modéliser. En effet, compte tenu du nombre de participants engagés dans la définition de cette vision d’entreprise, le nombre d’idées, de commentaires, de projets se rapportant à cette vision représentait une quantité considérable de données difficiles à synthétiser par leur nature (idées transcrites sous forme de verbatims).

Le directeur du projet a eu l’idée, en parallèle d’un travail d’extraction de données compilées sous forme informatique, de commander un travail visuel.

L’enjeu pour Axelmage était donc de faire un travail exactement inverse à celui d’une mindmap (où on part d’une idée que l’on écrit au centre, pour la décliner en arborescence: du centre vers les extrémités). Dans le cas présent, il fallait partir des extrémités de l’arborescence (= les idées des collaborateurs exprimées pendant les réunions de travail, sous forme de verbatims) pour revenir à un petit nombre d’idées centrales (4 ou 5) correspondant aux grands concepts de la vision, en identifiant les différentes étapes de synthèse, comme le montre le schéma ci-contre.

Le résultat final n’est pas montré pour des raisons de confidentialité.