Mode operatoire axelmage

Mode opératoire et facilitation

  • 1- Vous croyez mener vos actions différemment. Pourtant vous suivez toujours le même mode opératoire inconscient.

Un mode opératoire est une façon de procéder.

Dans le monde de l’entreprise, le terme employé principalement dans le domaine de la qualité, décrit les tâches à effectuer par personne et par outil pour réaliser une activité précise.

Par exemple, le schéma ci-contre réalisé par l’entreprise Activ’réso, représente le mode opératoire préconisé pour sceller une borne dans le cadre d’une installation électrique.

Mais saviez vous que nous avons chacun un seul mode opératoire qui nous permet d’accomplir toutes nos actions, aussi variées soient elles ?

L’action se décompose systématiquement en 4 grandes phases:

  1. PRENDRE DES INFORMATIONS dans son environnement.
  2. FAIRE ATTENTION A CERTAINES CHOSES en particulier dans cet ensemble d’informations collectées.
  3. DECIDER de mettre en oeuvre une ACTION SPECIFIQUE pour y répondre.
  4. METTRE EN OEUVRE réellement cette action.

Bien sûr, cela va tellement vite parfois de mener une action que nous ne sommes pas conscients de ce découpage en 4 grandes phases.

Mais ce qui est le plus intéressant, c’est que nous avons une manière unique, propre à chacun de parcourir ces 4 étapes de l’action: prendre des informations, identifier des éléments particuliers, décider un mode d’action qui nous est propre, et mettre en oeuvre cette façon d’agir.

Cette manière unique de faire est notre mode opératoire individuel.

Mode operatoire borne de reperage remplie
  • 2- D’où vient la notion de mode opératoire individuel ?
Mode opératoire prereflechi

Pierre Vermersch, chercheur au CNRS et fondateur du GREX (Groupe de Recherche sur l’Explicitation) a travaillé sur l’action en général et mis en évidence le déroulement procédural, c’est à dire l’enchainement de l’action selon plusieurs étapes évoquées au paragraphe ci-dessus :

  • des étapes invisibles car elles sont mentales et pré-réfléchies (en effet l’action se pense avant de se faire, mais se pense de manière non-consciente): sélection d’informations, analyse de ces informations, choix d’une réponse à mettre en oeuvre font partie de ces étapes mentales.
  • des étapes visibles (mise en oeuvre proprement dite de l’action).

Décrire l’action que l’on mène ou que l’on a menée n’est pas du tout chose naturelle.

Par exemple, quand vous voulez raconter l’action d’aller au cinéma, vous expliquez beaucoup de choses, mais vous ne décrivez pas naturellement l’action que vous menez. Vous pouvez ainsi dire quand et avec qui vous êtes allé au cinéma (= éléments de contexte), pourquoi vous avez choisi ce film (= élément de but) si vous avez aimé le film (= élément de jugement), mais vous ne décrirez que très rarement comment vous vous y êtes pris pour choisir le film, pour acheter vos billets et pour vous installer dans la salle (= action, qui appartient au domaine du procédural – schéma ci-contre).

C’est aussi Pierre Vermersch qui a mis au point un type d’entretien, appelé l’entretien d’explicitation, pour permettre à une personne de verbaliser son action et la rendre consciente.

Mode operatoire expliciter action
extrait de "lentretien d'explicitation" de Pierre Vermersch.

Joel Guillon fort de la connaissance des études menées par Pierre Vermersch et le GREX, a poursuivi les recherches en mettant en évidence le fait que chaque individu utilise un seul processus, toujours le même et totalement unique pour mener toutes ses actions (que Joël Guillon et Modus Operandi Institute appellent respectivement « excellence » ou « mode opératoire identitaire itératif »). Ce processus est le suivant: chacun 

  • sélectionne dans son environnement toujours les mêmes informations
  • diagnostique toujours les mêmes éléments dans ces informations,
  • crée dans sa tête toujours le même type de réponse
  • la met en oeuvre toujours de la même façon.
  • 3- Connaître son mode opératoire: une clé pour les RH.

La plupart du temps, les entreprises utilisent des tests pour :

  • confirmer un recrutement,
  • aider les collaborateurs à mieux travailler ensemble,
  • faciliter les parcours individuels dans l’entreprise.

Ces tests peuvent être psycho-techniques, psychologiques (tests de personnalité), ils peuvent faire le point sur vos valeurs, vos connaissances, votre quotient intellectuel ou émotionnel mais aucun test ne vous dit comment vous faites lorsque vous menez une action: même le test MBTI (Meyers Briggs Type Indicator) qui promet de décrire la manière dont vous « fonctionnez » n’est pas un test qui porte sur l’action que vous menez mais est, à nouveau, un test de personnalité.

Si tous ces tests offrent des informations intéressantes sur les personnes, elles ne sont pas aussi opérationnelles que la connaissance de son mode opératoire, car  tout travail, quel qu’il soit, se compose d’un ensemble d’actions.

Donc, connaître le processus unique que vous mettez en oeuvre pour agir, qu’elle que soit l’action, est une donnée très intéressante dans le monde du travail et très opérationnelle, car elle permet:

  • de recruter des personnes à la bonne place,
  • de répartir les tâches dans une équipe en fonction de l’excellence de chacun,
  • de rendre plus fluide le travail en équipe,
  • de faciliter le choix des parcours internes.
  • 4- Offres d’Axelmage.

Axelmage vous accompagne en utilisant les modes opératoires de 2 façons différentes :

  •  EFFICACITE DES EQUIPES

Vous êtes une équipe de collaborateurs qui souhaite que chacun trouve au mieux sa place à la fois dans un objectif de performance et d’épanouissement individuel et collectif. (C’est à dire exécute les actions propres à son poste le mieux possible et en en retirant la plus grande satisfaction qui soit.)

Axelmage identifie les modes opératoires de chacun (= le processus systématique et spontané que chacun met en oeuvre pour exécuter toute action, qui est aussi source de plaisir pour lui.) puis vous accompagne sous la forme d’un atelier de facilitation, co-construit pour vous aider à optimiser ensemble les modes de travail et la distribution des tâches en fonction de la connaissance des modes opératoires de chacun.

  • DIAGNOSTIC QUALITE EN MODE PROJET

Vos équipes fonctionnent régulièrement en mode projet. Elles doivent en principe suivre un ensemble de règles pour développer chaque étape du projet, selon un processus (qualité) bien défini et connu des collaborateurs.

Pourtant, vous constatez que les projets de manière récurrente ne respectent pas les délais annoncés et/ou dépassent plus ou moins largement les budgets.

Axelmage identifie les manières de faire réellement mises en oeuvre par la ou les équipes projet et les représente visuellement pour faire apparaitre rapidement les dysfonctionnements éventuels (par exemple: quel enchainement d’actions mène à la perte de temps et d’argent ?)

  • 5- Exemples de réalisations.

AMELIORER LA QUALITE DU TRAVAIL ENSEMBLE – DIAGNOSTIC DES PRATIQUES EN MODE PROJET POUR UNE GRANDE ENTREPRISE INDUSTRIELLE FRANCAISE.

Mode operatoire axelmage dassault

Le responsable qualité de la DSI d’un grand groupe français avait la problématique suivante: les équipes projets, de manière récurrente menaient des projets informatiques avec de fréquents dépassements budgétaires et des plannings non respectés, ce qui posait un probléme important compte tenu de la nature stratégique de la production industrielle du groupe.

Axelmage, à partir des entretiens menés par Joël Guillon, a mis en image la façon réelle (différente de la procédure qualité écrite) de procéder des équipes lorsqu’elles menaient un projet (en fonction des différents types de projets, des différents types d’intervenants). Le résumé présenté sous la forme ci-dessus, a été expliqué au responsable qualité. Il met en lumière de façon explicite les endroits et les raisons qui conduisent à des retards et à des surcoûts.